18/02/2011

Parc immobilier de la ville y a t il une cheffe?

P1010427.JPG

Je suis choqué de voir en plein centre ville la mauvaise gestion du parc immobilier de ma ville. Pour répondre au bilan socialiste et des projets de Mme S Salerno page 7 pouquoi feriez-vous une nuit blanche : pour repeindre en blanc ces murs du Bd du Pont d'Arve.

Jean Zahno candidat UDC.  

 

 

Commentaires

Oui, la GIM a une dictatrice. Nouveau règlement inique, pénalités de 25 et 50% pour les cas de soit disant de sous occupation (même après 30 ans d'occupation sous un ancien bail). Menaces d'expulsions, obligation de signer un nouveau bail à loyer et si vous venez à refuser alors on donne le congé, refus catégorique de favoriser l'échange d'appartements alors que le nouveau règlement le prévoit, favoritisme outrancier pour les "copains" politiques, refus catégorique de rafraichir certaines pièces malgré les années d'occupation, augmentation "en cachette" des normes de locations (loyer maximum).
De grâce ne parlons pas de cette personne, elle n'en vaut pas la peine et ses copains politiques non plus. Soit dit en passant l'UDC ne fait pas grand chose pour défendre les locataires genevois.

Écrit par : Raslebol | 18/02/2011

Les commentaires sont fermés.