18/02/2013

GENEVE CHERCHE BON GESTIONNAIRE POUR CAISSES DE PENSION

CASTIN FICTION ENTRE MR VASELA ET MR BIDERMANN


 

Genève cherche enfin à combattre les déficits techniques des caisses de pension de l’Etat.

Pourquoi ne pas nommer professeur Mr Vasela qui pourrait exercer son talent pour la création de richesse. J’ai bien dit création de richesse.

Le déficit des caisses de pension de l’Etat est choquant à mes yeux  et le versement en faveur de Mr Vasela semble disproportionné aussi.

Toutefois pourquoi d’un côté les fuites privées sont si faciles c’est ma première question et pourquoi le déficit de la structure des caisses de pension a été mis sous silence si longtemps alors que tout le monde savait.

Mr Bidermann a-t-il fait son travail lui qui tire profit et gère des actifs de ces caisses ?  A-t-il vu les directions de ces caisses et les a-t-il avisées de ce danger ?

Je n’aime pas ce qui est disproportionné mais ROCHE NOVARTIS et VASELA représentent pour moi la réussite de Bâle, dans ce secteur économique clé en Suisse et à l’étranger. Vasela n’y est pour rien et je parie même qu’il pense lui-même que c’est exagéré. Alors finalement à qui la faute ?.

A GENEVE il y avait en son temps LA GENEVOISE mangée par la zurichoise et il y avait INTRAS

mangée par la tessinoise CSS.

Dans la nature c’est souvent le plus fort en force, en démocratie c’est le plus grand nombre de voix et je ne donne pas la conclusion car à Vernier ce n’est la même chose qu’à Champel et Novartis ce n’est pas la même que le Canton de Genève mais

ROCHE NOVARTIS ET LES AUTRES GRANDS ONT TOUTEFOIS DES REVENUS ET UN POUVOIR QUI DEPASSENT CEUX DE CERTAINS CANTONS OU ETATS.                              

                                                                                                                 Jean Zahno 

 

 

Les commentaires sont fermés.