06/09/2013

INDEMNISER COÛTE CHER A LA JUSTICE

ARTICLE DE CHRISTINE ZAUGG DU MERCREDI 5 SEPTEMBRE.


Je lis dans Le GHI un article très intéressant sur la différence des indemnités versées par la justice.

J’attire l’attention sur la conclusion hative de la rédactrice en chef adjointe disant « un directeur de banque sali dans son honneur encaissera plus d’un million ».

Oui il y a beaucoup de différences entre les fonctions et les comportements des uns et les autres mais il est aussi important de souligner que des milliers de gens sont laisés par la justice elle-même et par l’Etat qui négligent les habitants dans les virages du droit. Même si je ne suis pas formé dans ce domaine, il me semble que nous pourrions faire un peu mieux. En effet si les cas clairs étaient plus clairs en lecture et en compréhension c.a.d à la portée des personnes qui se défendent, je suppose qu’il y aurait de nombreux cas liquidés en peu de temps et que l’on consacrerait ce temps à des choses plus intéressantes.

Un jour me trouvant au Tribunal pour mon divorce la jeune avocate à qui je m’adressais pour poser des questions sur le pourquoi de l’organisation que je trouvais peu respectueuse du citoyen me répondit « on à toujours fait comme ça ».

Alors Madame bravo pour votre article qui souligne les disparités des indeminités et vous demande de venir aussi au secours de ces nombreuses personnes qui devraient demander des indemnités. En ce qui me  concerne je réclamerais Fr 150000 à mon état qui fait le mort depuis si longtemps.

Pour avoir été lésé et ridiculisé avec la lamal et autres poursuites faut-il donc demander 1000000 pour se faire entendre en tant qu’ancien cadre bancaire?

Candidat au Grand Conseil j’apporterai une attention particulière à tous ces cas.

Jean Zahno

 

Jean Zahno

Commentaires

Si vous n'êtes pas "formé dans ce domaine", pourquoi ne vous formez-vous pas ? Par ailleurs, vous me semblez très intéressé par l'argent. Est-ce vraiment le cas ? Meilleures salutations.

Écrit par : PourkOA | 06/09/2013

en ce qui concerne ma formation j'ai l'intention de remédier à mes lacunes qui consistent à ne plus faire confiance à mes dirigeants qui ne sont que des hommes et des femmes avec de bonnes volontés mais ça ne suffit pas toujours pour être compétents.
en ce qui concerne l'argent en Suisse l'on vit avec une moyenne des salaires de 4500 mensuels.
pendant plus de 10 ans avec la Présidence des Intérêts de Champel j'ai eu beaucoup de retours gratifiants mais n'ai pas eu la moitié de la moyenne des salaires touchés en Suisse, donc on ne peut pas me reprocher maintenant de revendiquer de l'argent concernant les dysfonctionnements de l'Etat et de ne penser qu'à l'argent.

Écrit par : Jean Zahno | 06/09/2013

Vos idées sur la construction de logements me paraîssent bonnes aussi:

http://tinyurl.com/o5xbw88

Écrit par : Pierrette Gagnebin-Nardin | 08/09/2013

Les commentaires sont fermés.