27/09/2013

UNE POIGNEE DE MAIN HIER AVEC MYKE HORN CA FAIT MAL

HIER A GENEVE BEAUCOUP DE FRISSONS POUR ENTENDRE UNE GRANDE LECON DE VIE FACE AUX OURS AUX DIFFICULTES DES PARCOURS DE L'AVENTURIER.


Qu'est-ce qu'il y a à Genève au Ramada proche du stade de Genève pour faire venir le célèbre aventurier qui rève encore d'aller dans la lune ou ailleurs dans l'espace.C'était un rdv avec Postfinance. Rencontrez ce bonhomme c'est un privilège. Hier j'ai partagé cette joie ce bonheur de pouvoir parler avec lui.

Ce qui m'interpelle c'est cette façon de préparer les choses de l'impossible et de le penser possible en analysant tout simplement qu'il devra peut être décider de continuer seul de continuer sans son coéquipier seulement pour survivre sans attendre l'autre, car l'échec ne doit pas s'arrêter sur lui etc. Finalement lorsque arrive le pépin à l'autre il constate qu'il a tout simplement besoin de lui pour continuer et à ce momment il devient donc son ami car ce ne l'était pas avant. Toutefois lorsque la nourriture vient à manquer pendant 3 semaines et qu'ils sont proches l'un de l'autre il se pose la question est ce que je serai obligé de le manger pour survivre.

La plus belle histoire est pourtant hautement humaine.

Sur ces skis sont dessinés avant son départ une maison c'est la sienne le prénom de ses enfants qui disent j'ai besoin de toi pour qu'il pense chaque jour à eux car il voit ces dessins à chaque pas ceci pour le faire réussir et rentrer plus vite.

A ses enfants pour combler ses absences il veut donner simplement l'image de l'expoit contre  l'impossible pour qu'ils disent: mon père fait ce que personne n 'a pu faire et qu'il est le meilleur. Nous sommes fiers de notre père.

en tous cas de ce domaine de l'aventure Bravo bravo Myke Horn.

 

Jean Zahno  

Commentaires

Vous êtes bien naïf M. Zahno. Les enfants n'ont pas besoin de "l'image de l'exploit" mais d'une présence, d'un accompagnement et d'un modèle au quotidien. Mike Horn est certainement un sportif hors du commun mais au niveau familial, pardonnez-moi, il est la parfaite illustration de l'égoïsme et de quelqu'un qui n'assume pas ses responsabilités.

Écrit par : A. Piller | 27/09/2013

Merci de rappeler que la présence est importante. J'ai perdu mon père a 11 ans. Je l'ai compensé par d'autres actions pour ne pas y penser et à la maison on en parlait peu. Maintenant par contre la génération suivante demande des explications car pour eux aussi c'est nécessaire de savpoir de connaître. Alors oui vous avez raison sur l'égoisme dans ce sens.

Écrit par : jean zahno | 27/09/2013

Cher M. Zahno, merci pour votre honnêteté et félicitations d'avoir pu, malgré une épreuve si douloureuse, vous construire par vous-même. C'est un signe de courage, de maturité et également un formidable message d'espérance pour tous ceux qui vivent des moments difficiles.
Bien à vous
AP

Écrit par : A. Piller | 29/09/2013

Les commentaires sont fermés.