03/10/2013

Mr Poggia oublie des commerçants de Champel

2h de tounée ce matin auprès des commerçants autour du Ceva de Champel.


Ancien Président des Intérêts de Champel, excellent marcheur, c'était normal pour moi Candidat au Grand Conseil de rendre visite à ces commerçants de l'Av de Champel et de l'Av. Bertrand, depuis le Pain Quotidien à la Pharmacie Mage à la Migros à  Novason à la Boucherie de Champel pour finir au café/boulangerie angle Bertrand.

Que se passe-t-il d'après eux.

Un seul semble fonctionner normalement mais peu de commerçants semblent continuer avec aisance comme le boucher qui lui se plaint d'une baisse de 50% de son chiffre d'affaire tout comme Novason.

Le dossier du Boucher est chez Poggia trop occupé à traiter une affaire de proximité, il préfère passer à la télé. Moi aussi il m'a laissé tombé et ai ainsi eu des problèmes. Donc porter les premiers secours au boucher c'est normal, et les autres suivront.

Les places de parking autour du CEVA manquent comme le relève l'agence immo du 29 Av. de Champel et du café Grand bleu. La circulation pourrait je pense être améliorée, il faut toujours faire le grand tour. Même le bisrtot de l'Av. Dumas un peu plus retiré est touché. ça ne nous arrange pas m'a dit l'associé.

En plus un petit détail technique à étudier, mais je ne sais pas si c'est possible il n'y a pas protection avec des planches ou autres protections habituelles à l'av. Bertrand, rien que ça éviterait des bruits importants dans la journée pour ceux qui sont proches.

Je ferai un complément d'infos à l UDC à l'intention du Conseil Municipal ou autres instances pour clarifier les points évoqués ci-dessus. C'est ça pour moi la proximité. Vie locale commerçants autorités communales et cantonales.

 

Jean Zahno

     

Commentaires

je veux rappeler que suite à un courrier écrit par moi vous m'avez rendu réponse:
Je n'ai pas le temps mais 6 mois après, je ne ferai pas d'autres commentaires.Je vous souhaite une bonne journée.

Écrit par : ean Zahno | 04/10/2013

Les commentaires sont fermés.