22/09/2014

EN CAS DE VICTOIRE DE CAISSE MALADIE UNIQUE

DES RéPONDEURS VOUS PARLERONT, ce sera normal vous l'aurez voulu.


 

 Ce matin 8h10 je téléphone dans le canton de Vaud pour un renseignement.

 

A différents nos, des répondeurs  vous disent de consulter internet rubrique impôts. J'attends mais la ligne est coupée.

 

Je cherche sur internet mais ne trouve pas. Je fais un autre téléphone. La voix du  répondeur dit qu’ils sont ouverts dès 8h30, à ma montre c’est 9h mais en vain. Le téléphone coupe automatiquement.

 

 Je fais un téléphone à Genève 8h55 un répondeur qui remercie c’est déjà mieux mais ? on vous dit que c’est après 9h qu’il faut appeler.

 

 Depuis plusieurs jours j’essaie d’avoir des informations fiscales  et il m’ importe d’avoir ces renseignements.

 

 Maintenant nous avons l’assurance maladie en jeu, entre ce qui existe ou  des répondeurs pour demain  

 

le bon sens me dit de choisir ce qui existe.

 

 

 

Jean Zahno

 

 

 

 

 

Commentaires

Comment peut-on être aussi caricatural pour rejeter la caisse unique ?

Écrit par : Michel Sommer | 22/09/2014

Qu'il est beau de tirer d'une expérience d'un être humain comme généralité.

Ben moi si jamais je vais vous donner un autre son de cloche. Lorsque vous aurez 60 ans et que vous demanderez d etre affilié à une caisse vous devrez leur écrire deux fois car ils ne peuvent pas refuser. Mais il vous feront attendre voir vous dirons qu'ils ont pas reçu. Voici une expérience faite de ma personne QUANN JE TRAVAILLAIS dans une caisse maladie.

Écrit par : plumenoire | 22/09/2014

Bonjour,

Aucun établissement hospitalier ne peut vous refuser l'accès aux soins.

@ plume noire : ne vous laissez pas impressionner. Si vous avez eu des problèmes d'alcool ou de drogue, c'est autre chose. Mais, en l'état, si vous êtes une personne normale qui paie ses impôts, vous n'aurez aucun souci pour vous faire soigner.

Mon conseil : allez voir votre assistante sociale et mettez-vous au clair.

Écrit par : Denise Park | 23/09/2014

Les commentaires sont fermés.