08/10/2014

ACCIDENT DE CIRCULATION EN FRANCE

NON FAUTIF faut-il refuser de payer la franchise et la quote part que m'envoie l'assurance maladie-accident?

 


 

 Comme je l’ai écrit dans mon blog j’ai eu un accident très grave en France et suis heureux aujourd’hui d’être encore debout.

 

Au début, étant dans le coma quelques heures, il semblerait que la responsabilité m’a été attribuée puisque je ne pouvais pas  témoigner.

 

Probablement le chauffeur roulant en sens inverse allait très très vite. En plus compte tenu de la déviation faite avec son véhicule en dépassant la ligne blanche pour me percuter prouve qu’il n’a pas maîtrisé son véhicule et me fais douter de son aptitude à la conduite d'un véhicule ce jour là. Ensuite, lors de mon audition à la gendarmerie, j’ai appris que le fautif présumé m’a chargé de fautes qu’il a probablement inventées.

 

L’accident a eu lieu le 7 mai et aujourd’hui j’attends toujours le rapport de la police, qui sera déterminant pour moi et les assurances.

 

Les impôts m’ont envoyé des pénalités, l’assurance maladie aussi.

 

Pour cet aspect de relation franco-suisse, et dans cette société qui prétend faire tout bien et  vous protéger avec des assurances, seuls les médecins et les infirmières m’ont apporté du réconfort.

 

Mes assureurs RC voiture et accident maladie et beaucoup d'autres n’ont fait que le minimum de prestations sans savoir si l’autre profitait un peu de la situation d’une personne coincée dans son véhicule puis coincée dans son lit d’hôpital pour des raisons médicales.

 

Même Mauro Poggia Conseiller d’Etat met du temps à me répondre. Est-ce moi qui est  exigent ou les autres qui sont lents très lents.

 

Jean Zahno

 

 

 

Commentaires

Monsieur,

Une "protection juridique circulation" est aujourd'hui le complément indispensable.

En avez-vous une?

Écrit par : Keren Dispa | 08/10/2014

Salut le grand démocrate !

Je vous ai envoyé un commentaire. Censuré. Pourquoi ?

Écrit par : Ah LIDAY | 15/10/2014

Les commentaires sont fermés.