30/03/2015

SEMAINE SAINTE.

EXPLICATIONS DES TRADITIONS DE LA PÂQUE JUIVE. 


 

Participer à un repas en expliquant les traditions de la Pâque juive avec le rabbin François Garai fut un bel événement pour les catholiques et protestants inscrits . Les différentes étapes du Séder furent bien expliquées par François Garai.

Qaddech,Ourhats,Karpas,Yahats,Maggid,Rahtsah,Motsi,Matsa,Mmaror,Koreh,Shulhan Oreh,Tsafoun, Bareh, Halled, Nirtsah. Ci-après POURQUOI DES CHRETIENS CELEBRENT-ILS LE SEDER.Qaddech,Ourhats,Karpas,Yahats,Maggid,Rahtsah,Motsi,Matsa,Mmaror,Koreh,Shulhan Oreh,Tsafoun, Bareh, Halled, Nirtsah. Ci-après POURQUOI DES CHRETIENS CELEBRENT-ILS LE SEDER.

 

D’après les évangiles synoptiques, c’est au cours d’un tel repas, le dernier pris avec les disciples, que jésus a institué l’Eucharistie. L’Evangile selon Jean présente quelques différences, mais conserve à la mort de Jésus ce contexte pascal.

 

Participer au Séder permet aux chrétiens d’approfondir le sens du mystère de Pâques aux travers des racines juives. Cène, Croix et Résurrection sont indissolublement unies dans la foi chrétienne comme passage de l’esclavage à la liberté du péché à la rédemption des enfants de Dieu.

 

A travers le Séder, les chrétiens communient avec les Apôtres commémorant avec Jésus l’épopée d’Israël sous la conduite du SEIGNEUR Dieu et découvrent le prolongement inattendu de l’Exode et de l’Alliance dans l’institution du « sacrifice de la nouvelle alliance »

 

Le Séder peut rapprocher les chrétiens de leurs partenaires juifs qui en Israël et dans le monde continuent de célébrer la Pâque dont les descriptions les plus anciennes remontent aux disciples de Jésus, ainsi qu’à un groupe de rabbin qui avant la destruction du Temple de Jérusalem ont insisté sur la nécessité de réciter et de revivre la sortie d’Egypte.

 

Ce texte a été écrit par J C Basset et il me semblait utile de le transmettre.

 

Quant à moi je ne me suis pas converti mais je suis reparti avec la certitude que de  participer à de tels événements c’est essayer de comprendre l’autre. (J’ai même été délégué de table).

bravo aux organisateurs.

 

Jean Zahno                        

 

Les commentaires sont fermés.