30/01/2016

OFFICE DES POURSUITES

Un relevé des poursuites de fin d’année est indispensable pour chaque citoyen.

Dans une banque chaque client reçoit en fin d’année sauf quelques exceptions, un relevé de compte

Indiquant le montant l’intérêt et il y a des normes pour le faire.

La Ville elle ou le Canton de Genève ne le font pas pour les poursuites. Mauvaise gestion ou pourquoi l’OPF n’y serait pas obligé. Oui un relevé des poursuites payant peut se demander à la demande. Mais les poursuites augmentent de manière disproportionnée dues aux loyers exagérés aux importantes factures de téléphone mais surtout avec l’assurance maladie obligatoire. Le travail lié à une poursuite est considérable.

Envoi, réception, opposition, attente à la poste, renvoi et contentieux.

Il serait grand temps de gérer La ville et le Canton comme on doit le faire.

En plus ces chiffres sont indispensables pour savoir ce qui se passe dans la cité.

Jean Zahno

Le 29.1