13/06/2017

LE MAH appartient à la Ville de Genève

LE MAH n’a-t-il rien d’autre à faire que d’exposer des œuvres provenant de divers trafic ?????


Comme tout le monde nous déplorons ces guerres loin de chez nous, ces massacres occasionnés par les mines anti personnelles ou des munitions qui tuent des enfants des femmes ou des hommes au combat. Pire certains détruisent partiellement le patrimoine historique dans ces pays en guerre. Ces destructions favorisent le pillage et le trafic illicite d’œuvres dans ces situations spéciales pour peut-être garder un souvenir si on est riche, mais probablement s’en mettre plein les poches par le trafic entre certains professionnels de l’art ou organisations.

A ce stade je pense que la ville de Genève qui abrite beaucoup d’ONG et qui offre beaucoup d’espace à l’ONU ne devrait pas être partie prenante ou se lier avec ces affaires d’objets dont on ne connaît pas l’identité, pas l’origine pas le véritable propriétaire. Elle doit laisser faire la justice ou les douanes.

Elle se met en danger elle-même face à ces évènements face à ces demandes nouvelles de l’art.

Le marin cherche-t-il une grande vague pour devenir le héros du sauvetage. Souvent la vague emporte l’homme.

Jean Zahno 0788227738

Commentaires

D`accord avec vous. On ne peut pas etre a moitié integre en fermant l`oeil sur le coté interlope d`un projet. Dommage que cela échappe a quelques décideurs politiques.

Écrit par : Jean Jarogh | 13/06/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.