24/10/2017

DEPUIS 1 AN LES POTEFEUILLES ACTIONS PERFORMENT LES TAUX RESTENT BAS

22% et plus pour les actifs investis en actions, C'est une aubaine pour les budgets. C'est beaucoup d'argent.


Que faut-il faire pour la Ville, le Canton et les caisses de pension? Les comptes d’une Ville ou d’un Canton présentent des revenus de placements financiers   et de  subventions accordées des frais d’intérêts d’emprunts des frais de fonctionnement salaires ou autres entretiens de biens. Des finances saines seraient de ne pas avoir d’emprunts pour notre ville le signe que la Ville est bien gérée et que ses revenus sur investissements apportent la couverture nécessaire pour couvrir régulièrement tous les paiements d’investissement et de fonctionnement. Un  A+ comme maintenant voire triple A encore meilleur serait alors décerné pour une gestion père de famille.

Pour la dette publique ou privée on a donc souvent tendance à investir à court ou long terme sans regarder de près les revenus échelonnés dans le temps, on a tendance à réaliser de la plus-value immédiate c.ad à encaisser un profit mais dans quelques années nous n’aurons plus cette garantie du rendement. Quelquefois on a de la chance les taux baissent, mais à d’autre occasions l’inflation rogne notre bénéfice.

Même si les taux sont très bas en ce moment 1.6% sur 20 ans il n’est pas sûr de recevoir le rendement espéré en période d’intérêt négatif. Toutefois les taux sont si bas qu’ils pourraient bien remonter dans un proche avenir. Alors que faire. Il y a un an dans le même contexte j’ai investi un peu d’argent en actions à rendement élevé c’est ce que mon expérience me disait de faire en juin 2016. Le résultat est + 22% à ce jour d’octobre 2017, mais le bénéfice n’est pas encore réalisé en totalité.

Pour 2017-18 que faut-il faire. Les rendements des actions services et banques seront en principe encore des opportunités. L’Europe semble reprendre des ailes et c’est bon pour les affaires donc les banques, le commerce et en plus l’euro devrait mieux se tenir.

Une meilleure situation économique apportera encore du soutien aux biens immobiliers de la zone Europe mais attention à la hausse des taux qui pourrait corriger aussi le rendement sur actif emprunté.

La priorité reste de choisir des investissements rentables dans l’immédiat comme dans le futur car c’est finalement la seule garantie de couvrir aujourd’hui ou demain les charges donc les subventions et les investissements.

 

Les commentaires sont fermés.