14/12/2017

JE VIENS DE LIRE UN MAIL LE BITCOIN IST EINE WAHRUNG.RECONNU EN BOURSE AUX USA?

BIRARRE? QUE FAIT LA FINMA? POURQOI NE PUBLIE-T-ELLE PAS LES LIVRES ET COMPTES DE LA SOCIETE?


FAUT-IL L`INTERDIRE EN SUISSE. Nous avons connu le temps du FF qui était échangé au marché noir, on indiquait même son cours contre franc suisse à la bourse de Paris pour donner une référence d’échange car il y avait un marché de compensation parallèle je te donne tu me crédite sur un compte à l’étranger. Pour le passage physique à la frontière une grosse commission en % était prise par les intermédiaires qui passaient la frontière et amenaient l’argent dans un autre pays pour profiter de la stabilité économique des pays proches l’Allemagne ou de la Suisse pour la France l’Italie l’Espagne et paradoxalement pour les pays africains la France était le refuge ou les USA pour le Mexique et autres pays latino

A l’époque au final il fallait quand même déposer l’argent à la banque, on craignait les billets imprimés sur papier, on craignait même les dépôts fiduciaires de l’Euromarché, les mauvaises langues disaient qu’ils étaient mis à disposition des pays de l’Est je l’ai entendu très souvent dans les années 70-80. La monnaie peut naturellement se détenir aussi dans un coffre et peut être l’utilisée de temps à autre pour un paiement pour autant que l’acheteur accepte la monnaie en cash en échange de la transaction à un change convenu. Celui qui reçoit l’argent A l’assurance de le mettre en compte et d’utiliser son pouvoir d’achat en achetant un meuble un tableau une bouteille de vin il a une valeur reconnue. A l’époque en Suisse notre monnaie dite entièrement couverte en or et en réserves de change était très stable et très appréciée pourquoi :

Elle avait l’avantage de ne pas être une monnaie de singe disait-on c’est-à-dire des billets imprimés sans garanties particulières comme pour certain pays en difficulté de paiements. Il y avait bien la volonté en cas de pépin de vendRe de l’or et d’encaisser des montants proportionnels au pourvoir d’achat préservé. Oui c’était surtout ça la force du Fr lié à un pays stable et à une économie capable en principe de nourrir ces gens par le travail et une économie qui engrange dans un tout des réserves, oui des réserves. Les échanges dans certains pays étaient payés avec des Fr financiers pour contrôler les tensions de change momentanées. Rappelons-nous aussi ces dévaluations importantes et ces taux d’intérêts extraordinairement élevés pour attirer de nouveaux investisseurs et aussi qui permettaient d’emprunter pour faire les paiements usuels dont les états eux-mêmes étaient en manque d’argent et de liquidité. Tout redevait stable après relèvement des taux d’intérêts ou dévaluation de la monnaie. La dévaluation redonnait un avantage économique au pays prix plus avantageux à l’étranger. Qu’en est-il du Bitcoin. Quelle est la garantie. En dehors de la spéculation et de la cotation de la monnaie je n’ai pas vu le compte donc la valeur du Bitcoin. Y-a-t-il des Picasso des Warhol ou autres réserves en actions Google Amazone ou mines d’or ou bâtiments ou sert-il aux spéculateurs de se faire un argent fou pour satisfaire finalement les restrictions des uns et des autres. L’idée est bonne mais qui contrôle cette affaire la Chine ? L’Urss ou tout simplement un home riche.

Quel est le mouvement par H par J je ne sais pas. On semble fermer les yeux. Bizarre on ne donne pas d’information à ce sujet et c’est une faute grave de mon Etat de ne pas mettre en garde ceux qui investissent ou qui investiront dans ce genre de monnaie probablement sans vraie valeur marchande sauf celle du marketing ou de ceux qui acceptent le risque casino pour jouer le jeu sans connaître le règlement. LA FINMA ????????????????????????????????????????????????????????’ Jean Zahno      

Commentaires

Je ne comprends pas trop de quoi vous parlez Monsieur Zahno.
Depuis 1971 l'argent qui circule n'a plus sa contrepartie en or dans les coffres des banques centrales. La monnaie est devenue aussi virtuelle que le bitcoin et les banques n'offrent plus aucune garantie comme nous avons pu le vérifier avec la crise des subprimes.
La ruée vers les cryptomonnaies est proportionnelle à la perte de confiance dans les banques et le politique qui ne régule plus rien. Avec un avantage non négligeable, la suppression des commissions abusives des intermédiaires opportunistes.
Je suis sidéré de vérifier à quel point la disruption semble échapper au plus grand nombre. Et en particulier à nos élus qui ne savent pas de quoi ils parlent lorsqu'ils osent s'exprimer sur le sujet.
Les taxis ont toujours été des indicateurs fiables des divers mouvements économiques. Ils furent les premiers à encaisser avec Uber et les procédures en cours trainent tant le législateur et le juridique sont largués.
http://adesenarclens.blog.tdg.ch/archive/2017/08/24/la-technologie-blockchain-au-service-des-entreprises-genevoi-285848.html
http://natachabuffet.blog.tdg.ch/archive/2017/10/05/demain-tous-artificiellement-intelligents-vite-un-transhuman-286865.html

Écrit par : Pierre Jenni | 14/12/2017

@Pierre Jenni Essayez donc de de revendre une dizaine de milliers de bitcoins achetés dix fois moins cher il n`y a pas si longtemps et vous m`en direz des nouvelles. Les transactions ne fonctionnent dans les deux sens (achat ET vente) que pour des petites sommes et avec de gros frais. Ce n`est pas parce`que l`arnaque utilise la technologie blockchain que vous admirez tant que ca n`est pas une arnaque pour autant. Si je devais parier (ce que je ne ferais pas), je dirais que le bitcoin est la réponse chinoise a la tentative des USA de mettre les bourses chinoises cul pardessus tete l`an dernier. Quand les mystérieux magiciens d`Oz (aux yeux bridés?) qui tirent les ficelles du bitcoin appuieront sur le bouton rouge, ca fera tres mal mais d`ici la ce jeu de con va continuer a siphonner les marchés financiers américains et européens.

Écrit par : JJ | 14/12/2017

Merci de votre intérêt je vois que vous en connaissez déjà plus que moi
vous me parlez de frais, les frais on peut éventuellement trouver une solution mais la crédibilité du système est une autreéquation à régler.
en effet vous parlez de petit montant ce que je pense aussi, il n'y a donc pas de mouvement important mais tout le monde en parle
aujourd'hui un pays vient d'interdire le Bitcoin
d'autres vont suivre.
Merci encore de votre commentaire intéressant

Écrit par : Jean Zahno | 14/12/2017

Jean, demandez conseil au moyne des sables avant de proférer de pareilles inepties. Avez-vous fait le calcul d'un seule dizaine de milliers de bitcoins ? Vous comprendrez vite que celui qui possède une telle fortune en cryptomonnaies n'a aucune intention de s'en défaire.
Quant au chaos programmé dans le système financier planétaire, vous ne m'en voudrez pas de m'en réjouir car il annonce une suite prometteuse.
A mon tour de vous encourager à lire, ou visionner, les productions de Peter Joseph qui nous rappelle opportunément que le système en qui vous semblez avoir confiance ne repose que sur de la dette et que les sous que vous avez cachés près de la mare au canards ne valent rien.

Écrit par : Pierre Jenni | 14/12/2017

Rassurez-vous Pierre je sais compter mais je me suis mal exprimé. Voulais parler d`une quantité de bitcoins achetés dix mille francs et valant dix fois plus maintenant. Doit y avoir pas mal de propriétaires de bitcoins dans ce cas de figure. Libre a vous de vous réjouir du chaos que risque de causer le bitcoin mais pour ma part je constate que jusqu`a maintenant tout ce qui affaiblit les économies occidentales donne encore plus de jus au Céleste Empire et ca ne me rassure pas du tout. Imaginez-vous une planete dominée par la puissance chinoise?

Écrit par : JJ | 14/12/2017

@Jean Zahno Il semble qu`il y ait des mouvements importants sur le marché du bitcoin mais seulement dans le sens de l`achat. On parle en particulier des narcotrafiquants, dont les emplettes en bitcoins suffisent peut-etre a elles seules pour en expliquer la flambée de prix.

Écrit par : JJ | 14/12/2017

"Imaginez-vous une planète dominée par la puissance chinoise ?"
J'y pensais justement après le vote de la FCC qui supprime la neutralité d'internet aux USA.

Écrit par : Pierre Jenni | 15/12/2017

Bitcoin: Attention à l’arnaque. Dossier.

Je ne vais pas commenter ici sur les crypto-monnaies, je l'ai déjà fait sur d'autres blogs de cette plate-forme, donc je ne vais pas répéter combien je me méfie de ce qui n'est pas logiquement et rationnellement démontrable. Plus vous lisez les explications desdits fondateurs, plus celles-ci deviennent contradictoires et incohérentes.
Mon intérêt étant extrêmement terre-à-terre, j'ai donc classé les bitcoiners dans la catégorie des charlatans, cambrioleurs et voleurs à l'astuce.

Alors, un conseil!
Ne vendez pas votre maison ou vos piliers de vieillesse pour des
bit-coincoins ou autres monnaies virtuelles.

Ici vous pouvez lire quelques bonnes explications. N'hésitez pas à ouvrir les liens que les auteurs vous proposent, ils contiennent des compléments d'information.

https://lilianeheldkhawam.com/2017/12/20/bitcoin-attention-a-larnaque-dossier/

Écrit par : Beatrix | 21/12/2017

Bitcoin et autres crypto-monnaies face au fisc.
Quelle réponse? Le Fisc français commence à s'y intéresser.

Voici quelques éléments récoltés ici et là pour alimenter notre reflexion.
https://bitcoin.fr/fiscalite-du-bitcoin-et-des-autres-crypto-monnaies-comment-sy-retrouver/

Écrit par : Beatrix | 23/12/2017

Les commentaires sont fermés.