01/04/2018

DECOUVERTE D'UN HODLER A LA CITE BLEUE

FAUT-IL METTRE UN CHEMIN HODLER AU PARC BERTRAND EN RECONNAISSANCE A L'ARTISTE?  


Pendu au mur proche du club seniors photo jointe ce magnifique Hodler a été identifié. En effet on parle beaucoup de lui en ce moment puisque c’est le centenaire de sa mort ici à Genève. Il peignait cet espace sur le Lac ses reflets couverts de nuages et réverbérations de l’eau.

Le MAH en aurait beaucoup mais pourquoi et comment il est arrivé sur un mur à Champel au 5 ch. Tavan proche de la Cité Bleue.

Un soir sur le parking ce tableau y aurait été déposé lors du déménagement d’une personne.

Le gérant de l’immeuble l’aurait identifié et pensant qu’il appartenait aux personnes qui faisaient une recherche pour une rétrospective des peintres qui ont habité Champel, ce gérant l’a déposé et il fut suspendu au mur. Alors reconnu comme un potentiel Hodler on a signalé le cas à un expert qui a été formel c’est bien un Hodler qui vaudrait selon certaines sources 500 à 600000.  

Après les rues qui racontent Champel Florissant pour s’intéresser à la famille de Pitoëff, à Céline, à Albert GOS, à Léon Gaud, à Maurice Barraud, au Musée de Plainpalais faudra-t-il se plonger dans l’histoire faudra-t-il ajouter Hodler au livre même si la rue est un peu plus loin.

Jean Zahno

 

 

Les commentaires sont fermés.