LOGEMENTS NON à une initiative rigide, inefficace et étatiste DIT C. AUMEUNIER CGI

L’INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «DAVANTAGE DE LOGEMENTS ABORDABLES» DU 9 FÉVRIER. LE SECRETAIRE GENERAL DE LA CGI DIT NON.

Il relève dans sa critique les points rédhibitoires de ce texte émanant des chefs de files des milieux locataires assistés et quelquefois privilégiés lors de pénurie de logements.Que fait-on pour les autres locataires.

Finalement pourquoi la pénurie à Genève alors que Sion Sierre Montreux Vevey on y observe dans ces villes une forte détente. Pourquoi n’encourage-t-on pas l’achat de son propre appartement alors que la demande est forte ce qui libèrait en principe d’autres appartements mais souvent on construit pour parer à la pénurie et c’est souvent ces gens qui sont à intégrer et la population se dit : on construit mais c’est pour qui ???

A Champel que je connais bien il y a eu des HLM HBM en construction il y a 20ans en quantité pendant ces années, mais certains habitants me disaient venez voir je ne peux plus rester ici et c’était à Champel. Oui la structure change s’il n’y a pas mixité c’est plus difficile de s’intégrer et il faut éviter ce genre de situation.

Il y a vingt ans lors de cette période j’avais écrit à Mr Moutinot pour lui dire d’encourager à acheter tous les appartements qui se construisaient à Champel et tous les appartements à vendre. Certains étaient à mes yeux très bons marché en effet il y avait des 4p à 400000 c`était après la crise des banques qui détenaient trop de biens.

Ce Conseiller d’Etat que j’ai rappelé à deux reprises m’avait dit que si j’avais eu une bonne recette on le saurait dans le marché. Ensuite son directeur-adjoint de l’époque m’avait lui aussi confirmé que j’avais probablement raison mais que l’Etat avait le devoir mais pas l’obligation.

Ces loyers pour des 4p seraient à 1200 mensuels aujourd’hui donc mieux que ce que propose l’initiative.

Pour les mêmes raisons qu’hier aujourd’hui je reste sur l’idée qu’il faut favoriser l’achat de son appartement en offrant des conditions cadres cantonales éventuellement puisque Genève est très particulière. OUI je recommande au citoyen de voir avec sa banque quel plan financier il pourrait obtenir à 15-20 ans pour être sûr que c’est bien lui le maître de son logement. En plus savez-vous que le Canton encourage l’acquisition ?

Bonne lecture.

Jean Zahno

Lien permanent Catégories : AGIR OU REAGIR 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.