ESPIONNAGE EST MONNAIE COURANTE ON NE REND COMPTE DE RIEN

ON CRIE AU SCANDALE QUAND ON LE DECOUVRE

Je me souviens quand j’étais à Zürich un employé d`UBS vérifiait les cours de change de Migros ensuite il rentrait et savait comment il pouvait être compétitif.

Les Français venaient aux guichets des banques et demandaient des renseignements comment ouvrir un compte.

A la Rue du Rhône un Monsieur vendait des petits objets devant le 40 ou ailleurs il pouvait ainsi voir les allées et venues des clients potentiels qui rentraient à cette adresse.

Mais les grands défis étaient il y a encore peu de temps les installations militaires et l’armement pour assurer la sécurité et la défense de son pays. Il fallait savoir ce que possédait l'autre et être bon stratège avec des informations sures.

Maintenant le monde a changé et c’est peut-être le privé qui gaspille les informations. Les collectivités publiques aussi doivent donner les renseignements à leur population donc beaucoup d’informations filtrent sans s’en rendre compte par regroupement.

La technique d’aujourd’hui permet déjà de photographier dit-on la dame dans son appartement si elle a un natel ouvert et que sa fille a son natel ouvert sur photo etc. etc.

Crypter est-ce à la mode je ne sais pas mais lorsque l’on dirige une opération on pense que nous devons être les seuls à savoir oui c’est peut être une réponse mais les communications d’aujourd’hui sont vite captées et son même enregistrées sur le réseau social ou dans la presse par négligence ou volontairement et on ne tarde pas à découvrir à voir des photos des textes diffusés à grande vitesse etc.

On dit qu’il y a une Ville en URSS qui est quasiment fermée aux étrangers les sorties sont contrôlées alors pourquoi si c’est vrai.

Allez savoir ce qui se passe dans le monde de l’uranium centrale ou utilisation de sous-marins ??

En tout cas l’Iran et ses habitants paient en ce moment la facture de cette guerre d’informations cryptées ou non.

L’affaire du Crédit Suisse ne m’étonne pas, ça dépend de la direction et il y a derrière des hommes et des femmes qui agissent bien ou mal on ne le sait qu'après..

Revenons toutefois aux bons vieux principes de vérifier un peu autour de nous ce qui se passe car un jour à Paris j’ai rencontré aussi le plus grand espion de l’Allemagne de l’Est en son temps, sa femme travaillait pour Willy Brandt. rassurez-vous il est mort maintenant depuis longtemps. 

Soyons sage et agissons pour un monde meilleur la Suisse veut rester neutre.

                                                                                             Jean Zahno            

Lien permanent Catégories : AGIR OU REAGIR 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.