8 MILLIONS POUR RESTAURER LES FACADES DU METROPOLE

UNE BONNE AFFAIRE POUR LA VILLE. BIEN GERE L`HOTÊL PEUT LES AMORTIR SUR 20 ANS

bravo au Conseil municipal qui a accepté de rénover les murs de cet hôtel qui fait partie du patrimoine de la Ville. Ici c’est un patrimoine qui rapporte en l’état, car très souvent les bâtiments coûtent en entretiens. Madame Sandrine Salerno en séance a même dit : c’est avec le Métropole le bénénéfice que je peux donner plus au social.

Chaque parti a sa méthode mais ayant eu des clients qui venaient à Genève et fréquentaient ces hôtels je peux dire que ces clients sont très exigeants, mais ils dépensent aussi en relation

Lorsqu’ils sont de passage ils consomment local rue du Rhône ou autre.

Avant de venir ils me faisaient même comprendre qu’ils payaient les services et par conséquent tout devait être à la hauteur de leurs attentes qualité propreté services et standing naturellement.

Ici dans le cas de cette restauration on améliore l’image de la qualité du bâtiment donc du standing de l’hôtel pour la sécurité d’abord et pour son image. Genève est une place attractive. En donnant ce montant pour les façades on peut imager que c’est aussi très bien pour le restaurant on peut imaginer aussi que l’hôtel pourra récupérer cette somme en attirant davange de clients à FR 400 la chambre. Prenons l’exemple que les facades restaurées l’Hôtel attire 3 clients de plus par jour soit 1200 par jour en plus c’est donc annuellement FR 432000 et Fr 8640000 en vingt ans. Cet hôtel peut également faire mieux que 3 chambres de plus par nuit dans cet endroit Rue du Rhône un des meilleurs pour les boutiques. On dit que la durée est de 30ans alors 10 ans de bénéfice.

A suivre

Jean Zahno

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.