SUITE AU COVI 19 FAUT-IL REVOIR A LA BAISSE LE BUDGET DE LA VILLE DE GENEVE

LES AUTORITES DOIVENT- ELLES REVOIR LES PLANS FINANCIERS 2020 

Le prix du pétrole baisse et dans ce cas c’est favorable en principe à l`économie même si nous sommes en période de mutation des énergies fossiles.

Les bourses par contre vont probablement laisser des traces négatives et être influencées par une économie mondiale bloquée dans les contagions du virus en question.

Les conséquences fiscales seront donc importantes avec moins de revenus à prévoir pour le 1er semestre et certainement le 2ème.

Au niveau mondial ce sont des milliards en jeu donc prenons au sérieux la souffrance de notre économie et essayons de réaliser peut être des investsseiments productifs. Qu’est-ce qui manque à Genève. Il manque 2000 logements peut être une indication.

Pour le reste notre Fr est fort alors ça dépend aussi de la politique des taux d’intérêts déjà négatifs, faut-il encore baisser un peu c’est possible je pense car suite à ce coup du pétrole les USA ne seront peut-être pas aussi compétitif y compris la Russie avec des devises en baisse.

Lorsque l’économie ralentie il faut en effet injecter des liquidités jusqu’à ce que nous ayons un souci de contrôle d’inflation favoriser de nouveau les exportations de notre horlogerie de notre pharmacie et de nos machines même si la Suisse et Genève ont toujours gagné des parts de marché.

Les grandes sociétés ont des réserves et elles ne tarderont pas à racheter leurs propres actions traitées à des cours trop attractifs.

Seul l’avenir nous dira.

Jean Zahno

0788227738

Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.