deux cas à CHAMPEL me font bondir

Hystérie collective ou développement harmonieux avec amour.

 

il est Dimanche jour du Seigneur pour partager l’amour et la paix à Sainte Thérèse. À 11h ce jour là je vois arriver un curé d’origine polonaise un drapeau à la main.

Il est 19h lorsque mardi lors d’une séance j`apprends que le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté contre une pétition et autorise

de fait la réalisation d’une activité au jardin au JARDIN BLANC devant l’école Alfred Bertrand alors que 600 à 1000 personnes s’opposaient à ce projet dans une pétition.

Le premier cas est je pense le résultat de l’élan de solidarité des pays européens et des américains USA qui veulent par la propagande faire la guerre pour des raisons justes ou fausses. Respecter les usances et la stabilité de notre pays est un devoir sauf si vous voulez du désordre en Suisse. A Aix en provence on avait mis les drapeaux genevois à notre arrivée lors d’un voyage pour vister l’expo Cézanne, donc oui à l’esprit du geste qui rend fier mais non à l’esprit du geste dans une église qui veut la guerre.

Le deuxième cas est un problème de quartier qui donne par un vote politique avec majorité des Verts EAG PS des autorisations contestées par un grand nombre de personnes qui habitent dans le quartier.

Qu’en est-il dans les deux cas de la vie harmonieuse entre les gens d’un pays et le développement harmonieux d’un quartier, dans les deux cas les fractures sont quelquefois si importantes qu’on mettra beaucoup de temps pour réparer les dommages.

OUI dommage que le dialogue manque d’autant plus que les jardins existent déjà à Champel à la Maison de quartier et que dans le premier cas probablement un grand plan de financement pour les pays qui entourent les pays de la Fédération de la Russie avec la Fédération de la Russie devrait être proposé pour mettre ou rétablir les infrastructures manquantes dans ces pays. On me dit que l’eau courante et le confort à la maison n’est pas complet dans ces pays. Ce serait bien plus judicieux et plus sage.

 

Jean zahno

 

 

Deux cas à CHAMPEL ME FONT BONDIR

Hystérie collective ou développement harmonieux avec amour.

il est Dimanche jour du Seigneur pour partager l’amour et la paix à Sainte Thérèse. À 11h ce jour là je vois arriver un curé d’origine polonaise un drapeau à la main.

Il est 19h lorsque mardi lors d’une séance j`apprends que le Conseil municipal de la Ville de Genève a voté contre une pétition et autorise

de fait la réalisation d’un jardin au JARDIN BLANC devant l’école Alfred Bertrand alors que 600 à 1000 personnes s’opposaient à ce projet dans une pétition.

Le premier cas est je pense le résultat de l’élan de solidarité des pays européens et des américains USA qui veulent par la propagande faire la guerre pour des raisons justes ou fausses. Respecter les usances et la stabilité de notre pays est un devoir sauf si vous voulez du désordre en Suisse. A Aix en provence on avait mis les drapeaux genevois à notre arrivée lors d’un voyage pour vister l’expo Cézanne, donc oui à l’esprit du geste qui rend fier mais non à l’esprit du geste dans une église qui veut la guerre.

Le deuxième cas est un problème de quartier qui donne par un vote politique avec majorité des Verts EAG PS des autorisations contestées par un grand nombre de personnes qui habitent dans le quartier.

Qu’en est-il dans les deux cas de la vie harmonieuse entre les gens d’un pays et le développement harmonieux d’un quartier, dans les deux cas les fractures sont quelquefois si importantes qu’on mettra beaucoup de temps pour réparer les dommages.

OUI dommage que le dialogue manque d’autant plus que les jardins existent déjà à Champel à la Maison de quartier et que dans le premier cas probablement un grand plan de financement pour les pays qui entourent les pays de la Fédération de la Russie avec la Fédération de la Russie devrait être proposé pour mettre ou rétablir les infrastructures manquantes dans ces pays. On me dit que l’eau courante et le confort à la maison n’est pas complet dans ces pays. Ce serait bien plus judicieux et plus sage.

 

Jean zahno

 

 

 

Lien permanent Catégories : AGIR OU REAGIR 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.